Vous entrez à la clinique sous la responsabilité d’un spécialiste, votre médecin référent. Lors de l’ouverture de votre dossier médical, il vous a indiqué la date de votre hospitalisation, la durée du séjour et le secteur dans lequel vous serez hospitalisé.

Avant votre admission

Une consultation obligatoire est réalisée avec votre médecin référent où votre consentement éclairé est recueilli. Elle est suivie de la consultation pré-anesthésique si la procédure le demande.

Le consentement éclairé en 3 étapes

Etape 1 : Votre accord au projet thérapeutique
Vous avez été informé des risques et des bénéfices des techniques possibles par votre médecin référent et vous avez donné votre accord en toute connaissance de cause.

Etape 2 : Le choix de la personne de confiance/directives anticipées 
Votre médecin référent peut vous demander d’informer un proche de votre choix. Cette personne de confiance s’assurera aussi de votre bonne compréhension de la procédure.  Elle sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et/ou de recevoir l’information.

Etape 3 : Informations à votre médecin traitant
Pour boucler le parcours de soin, votre médecin traitant déclaré recevra les conclusions de la consultation du spécialiste. 

L’échange d’informations est essentiel

Nous vous informons sur :

  • Le choix de votre anesthésie et éventuellement la nécessité de transfusion sanguine et/ou prise en charge de la douleur,
  • Des recommandations à suivre en cas d’hospitalisation en ambulatoire (pas de nuit dans l'établissement).

Vous devez nous informer sur :

  • Vos antécédents médicaux et chirurgicaux,
  • Vos risques d’être porteur d’un germe,
  • Vos risques de développer une maladie rare.

L’admission à la clinique

Au terme de ces consultations, vous êtes admis avec un diagnostic d’entrée dépendant de votre pathologie. Cette pathologie principale peut-être associée à d’autres pathologies, sans avoir de rapport entre elles, telles que le diabète, goutte… Ces pathologies pourront compléter, modifier ou rectifier votre diagnostic d’entrée.

Votre entrée administrative à la clinique

Le bureau des admissions

Ouvert tous les jours, de 6h45 à 19h, le service des admissions est à votre disposition pour vous renseigner et vous aider dans toutes vos démarches, à l’entrée comme à la sortie. 
Le détail des frais d’hospitalisation, en fonction de votre régime d’assurance obligatoire et complémentaire, pourra vous être indiqué au préalable par le personnel du service.

 

Formalités obligatoires de pré-admission

Pour que votre séjour soit pris en charge par l’Assurance Maladie et les assurances complémentaires, vous devez accomplir les formalités de pré-admission et réservez votre chambre (en options : les chambres particulières et la personne accompagnante).

Votre entrée administrative à la clinique

A SAVOIR

Hospitalisation de mineurs

Le consentement des 2 parents est obligatoire : apporter, dès la préadmission, livret de famille et cartes d’identité. 

  • Si l’autorité parentale appartient à un seul parent : apporter livret de famille et/ou acte de justice,
  • Si l’enfant a + de 15 ans : il doit aussi donner son consentement au médecin référent. 

Réservation de chambre : « priorité à l’entrant ».

Dans le cadre des entrées programmées, toute personne ayant réservé sa chambre à l’avance sera assurée d’en disposer à la date indiquée et pour le nombre de jours prescrits. Au cours du séjour, des changements de chambre peuvent être nécessaires pour bénéficier de certains soins (exemple : transfert en réanimation).
Si la durée du séjour est allongée, la clinique ne pourra pas vous garantir de garder la même chambre, dans la logique de notre politique de qualité de « priorité à l’entrant ». Ce changement de date de sortie fera l’objet d’une enquête interne pour en éviter, autant que possible, le renouvellement.